1. Parcours

Rodolphe Cosimi, 1975 Cannes – Artiste peintre & plasticien – Peinture informelle

Après des études de musique classique au Conservatoire, Rodolphe Cosimi fréquente le Centre d’Art Vaas à Vence, ancien atelier de Dubuffet avant de rejoindre à nouveau Paris dans les années 1990. Encouragé par son ami André Verdet, il  va pratiquer régulièrement la peinture, s’imprégnant en particulier des œuvres de Pierre Soulages, Jackson Pollock, Hans Hartung. Nourri de nombreuses rencontres décisives et d’amitiés dans le monde de l’art (Farhi, Willoughby, Vernassa, Faniest, Gaudet, Altmann, Nivese, Maeght, Deacon..), il s’engage dans une peinture «informelle» à travers les coulures, qui devient son travail de référence et sa recherche picturale. Après plusieurs expositions personnelles et collectives, ses œuvres rejoignent des collections privées à Munich, Copenhague, Paris, Saint-Tropez, Nice, Cannes, New York et sont également présentes dans le fonds de collection d’art contemporain de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur. Rodolphe Cosimi est également critique d’art , sociétaire de l’Association Internationale des Critiques d’Art et écrivain, enseignant à l’Université de Nice Sophia-Antipolis, conférencier. Auteur de plusieurs ouvrages sur l’art moderne et contemporain, il consacre pleinement son temps à la peinture,  l’écriture, la recherche en art et le piano classique.

Membre de l’Adagp.

Publicités