Paléontologie

Rodolphe Cosimi s’est passionné très tôt à la paléontologie humaine. Il a participé dès l’âge de dix et onze ans (1985/1986) aux campagnes de fouilles préhistoriques du CNRS menées dans la grotte du Lazaret (Nice, Alpes-Maritimes) auprès de la Directrice du site Annie Echassoux, du Professeur Henry de Lumley et de Patricia Valensi. Il travaille deux saisons sur le carré R9 (base CIII-1985), fouille le matin et travaille en laboratoire l’après-midi. Il découvre la stratigraphie, la micro-faune, la palynologie, vérifications des saisies informatiques, description de couches, mais aussi tamisage, marquage, coordonnées d’objets, sédimentologie, typologie, etc..

Après cette expérience formatrice, il s’est ensuite orienté plusieurs années durant vers la paléontologie des invertébrés notamment en menant diverses prospections dans le département des Alpes-Maritimes. Depuis 2015, Rodolphe Cosimi a principalement conduit ses recherches sur un site de l’arrière-pays grassois, recherches exclusivement axées sur la faune d’échinodermes et rostres de Bélemnites de l’étage Albien.

Après une collecte importante de spécimens, il mène un travail régulier de laboratoire dont la finalité sera un Compte-rendu de la présence de la faune albienne des échinodermes sur ce site.

Rodolphe Cosimi, membre de la Fédération Française Amateur de Minéralogie et Paléontologie (FFAMP) a par ailleurs travaillé sur l’élaboration d’un Modèle de morphométrie du test d’échinodermes irréguliers ainsi que sur un Modèle d’évaluation d’état de conservation des spécimens.

Il travaille à l’écriture d’un Guide paléontologique des échinodermes irréguliers.

Vient d’achever en 2020 un recueil intitulé Petite Fossilosophie, ou Considérations sur la paléontologie animale 2018-2020